Le management expliqué par l’art (éd. Ellipses)

Le management expliqué par l’art (éd. Ellipses)


Que peuvent nous apprendre un sarcophage funéraire romain, un bas-relief en bronze de Ghiberti et la galerie de Turner, respectivement, sur les notions de différenciation retardée, de politique de prix et d’intégration aval ?
Ce livre propose d’aborder la discipline réputée aride qu’est le management sous un prisme très différent de ceux qui sont habituellement employés : celui de l’histoire de l’art.
Un enseignant en gestion ne pense guère, d’ordinaire, à aller chercher ses exemples plus loin que les tours de la City, Manhattan ou la Défense. On peut avoir l’impression que le management ne concerne que les « entreprises », autrement dit ces organisations qui ont un gratte-ciel dans une grande capitale du monde, des produits distribués en grandes surfaces et des spots TV diffusés en prime time. Aussi semblerait-il incongru de citer l’atelier de Verrocchio, un bas-relief sumérien ou un vase grec pour illustrer un cours de marketing. Pourtant, rien de tel pour piquer la curiosité d’un amphithéâtre d’étudiants que l’intrusion spectaculaire de Ramsès II ou de Mona Lisa au beau milieu d’un aride exposé où il n’est d’ordinaire question que d’avantage concurrentiel, de diagnostic stratégique ou de facteur-clé de succès. Rien de tel aussi pour redonner à des concepts souvent ternes et ennuyeux une fraîcheur et une saveur intellectuelle inattendues.
Convoquer les arts pour parler de gestion, c’est redonner leur nouveauté à des notions trop proches et trop connues. Etudiants en histoire de l’art, en gestion, ou simple curieux trouveront dans ce livre des illustrations tout à la fois amusantes et instructives des liens insoupçonnés entre business et art.